Conseils : économies de carburant

Conseils utiles

Conseils utiles pour contribuer à vos économies de carburant

Veillez à l'entretien régulier de votre voiture, et vérifiez régulièrement le niveau d'huile pour assurer un bon fonctionnement du moteur et produire moins d'émissions de CO₂.
Pensez à vérifier la pression des pneus au moins une fois par mois et avant d'entamer un long trajet. Des pneus sous‑gonflés peuvent accroître la consommation de carburant jusqu'à 4%.*
Fermez les vitres si vous conduisez à 90 km/h ou plus. Lorsque vous roulez à grande vitesse, l'ouverture des vitres crée un important appel d'air qui peut augmenter la consommation de carburant. Enlever les galeries de toit quand elles ne servent pas peut également contribuer à économiser jusqu'à 10 % de carburant.**
Ne laissez pas votre moteur tourner longtemps au ralenti. Si vous êtes pris dans les embouteillages, couper le moteur est préférable à condition que cela soit possible. Les moteurs de nos voitures modernes permettent de rouler immédiatement après avoir démarré, et ainsi de limiter la consommation inutile de carburant.
La climatisation est connue pour être gourmande en énergie, ce qui se traduit par une consommation de carburant et une émission de CO₂ accrues.** Si vous conduisez lentement, éteignez‑la et ouvrez plutôt les vitres.
Debarassez les sièges et le coffre de tout ce dont vous n'avez pas besoin. Transporter des sacs de sport ou d'outillage peut alourdir votre voiture. Ces charges supplémentaires font davantage travailler le moteur et augmentent la consommation de carburant.
Il est bon de prendre l'habitude de passer à un rapport supérieur dès que possible. Conduire dans un rapport supérieur est plus économique en matière de consommation de carburant.**
Conduisez le plus souvent possible sans à‑coups et à une vitesse raisonnable : conduire à grande vitesse consomme plus de carburant que conduire lentement. Et rappelez‑vous que si vous accélérez ou freinez brutalement, votre moteur consomme plus de carburant et émet plus de CO₂.
Essayez tant que possible d'anticiper le flux de la circulation pour éviter des coups de frein et accélérations inutiles. Ceci vous aidera à conduire plus souplement, à consommer moins de carburant et à produire moins de CO₂.
Un trajet en covoiturage, c'est une voiture de moins sur la route. Réduire le trafic et la circulation permet de diminuer votre consommation d'essence, et également de partager les frais de carburant !
Une initiative de FuelsEurope et de la Commission Européenne www.savemorethanfuel.eu

* Agence Internationale de l’Énergie

** Commission Européenne